Connaître les Bases

The Merge, c’est maintenant ! Vous êtes prêts ?

The Merge, c’est maintenant !

Nous y sommes enfin, c’est le jour que nous attendions tous ! The Merge est enfin là.

Honnêtement, ça ressemblait à la semaine de Champions League. Et si vous suivez le football, vous devez savoir que la semaine qui précède la finale est tout aussi importante.

C’est à cause des Media – dans lesquels joueurs et entraîneurs sont bombardés de questions pour clarifier le plan de jeu, les préoccupations, etc. avant le début du match. Nous vous présentons donc notre version…

Nous l’appelons la journée des médias de Merge. Hier, nous avons publié la première partie où nous avons couvert toutes les bases. Aujourd’hui, nous allons parler de certains risques, et de ce qui se passe après la fusion.

Allons-y…

QUELLES SONT LES PLUS GRANDS RISQUES ?

Comme pour tout, il y a toujours des risques. Voici quelques-uns des plus importants :

  • Proof of Work Fork. Un groupe de mineurs d’Ethereum dirigé par Chandler Guo prépare un hard fork appelé ETHW. Ils prévoient de distribuer les jetons ETHW 1:1 aux détenteurs d’Ethereum. Ils prétendront être la chaîne légitime, ce qui pourrait créer de la confusion auprès des détenteurs et des validateurs.
  • Les attaques par relecture permettent aux transactions ou aux messages signés sur une chaîne d’être « rejoués » sur une autre chaîne. La seule façon d’être victime d’une attaque par rejeu est d’interagir avec des réseaux fork (achat/vente) ou des jetons qui vous ont été airdrop (attention).
  • Prêts d’ETH. Les gens empruntent de l’ETH à un taux record pour obtenir l’airdrop de la preuve de travail ($ETHW). Si les gens ne remboursent pas leurs prêts, cela pourrait avoir un effet d’entraînement sur les charts.
  • Les validateurs ne mettent pas à jour leurs clients : 25-30% des validateurs se sont mis hors ligne après la fusion Sepolia et 9% des validateurs n’ont pas mis à jour leurs clients pour le testnet Bellatrix. Tout devrait être bon, mais s’il y a un contretemps, il pourrait provenir de ces personnes.
The merge c'est maintenant

ET APRES THE MERGE ?

The Merge est peut-être la mise à jour la plus importante de l’histoire d’Ethereum, mais ce n’est certainement pas la dernière. En fait, ce n’est que la première de 5 grandes mises à jour à venir.

C’est pourquoi nous appelons The Merge, la phase de démolition. Laissez-moi vous expliquer.

Quelle est la première chose que fait une équipe de construction avant de commencer un nouveau bâtiment ? Elle démolit l’ancien.

Tout comme vous ne pouvez pas construire un bâtiment moderne en utilisant une infrastructure du 19ème siècle. Ethereum ne peut pas construire une blockchain moderne avec une infrastructure de blockchain de 2016.

Ils doivent commencer à partir de zéro. Avec une base solide. En éliminant l’ancien (chaîne de preuve de travail) et en apportant un nouveau (chaîne de preuve d’enjeu), ils peuvent ainsi construire l’avenir d’Ethereum.

Vous aimerez également lire :  La démocratisation des paiements en cryptomonnaies : mythe ou réalité ?

Voici ce qui va suivre :

  • The Surge (La montée en puissance) : Cette phase apportera le sharding à Ethereum. Le sharding permet aux 2 couches d’évoluer plus facilement.
  • The Verge : Cette phase implémente les « verkle trees » et les « stateless clients ». Il sera plus facile de faire fonctionner un validateur et « excellent pour la décentralisation ».
  • The Purge : Supprime l’historique du réseau pour réduire l’espace disque nécessaire aux validateurs et réduire la congestion du réseau.
  • The Splurge : 100 000 transactions par seconde et « toutes les autres choses amusantes ».

Certaines personnes pensaient que ce jour n’arriverait jamais. Maintenant, il est là et ne semble pas réel.

Vivement la suite !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Logo dark arrow cryptomonnaies

Télécharger le livre GRATUIT

"Comment transformer 1 000 € en 10 000 €"