Économie

Blockchain et Immobilier : Le Dossier

Régulièrement les gens parlent de l’immobilier sur la blockchain, que cela peut être l’un des principaux cas d’utilisation des crypto.

En effet, le business des logements en location représente une industrie de 3,4 milliards de dollars. Mettre cela sur la blockchain ferait multiplierait le marché crypto par 3.

Et le marché immobilier américain dans son ensemble (locations, ventes,…) représente environ dix fois cette taille. Nous parlons donc vraiment de gros chiffres ici.

blockchain et immobilier

Mais NOUS avons plusieurs questions :

  • Pourquoi acheter des biens immobiliers sur la blockchain ?
  • Est-il possible de mettre des biens immobiliers sur la blockchain ? D’autres l’ont déjà fait, alors pourquoi ce projet suscite-t-il autant d’intérêt ?
  • Est-il vraiment possible d’acheter et de vendre des biens immobiliers en utilisant un smart-contract ERC 721, de la même manière que vous achèteriez un punk ou un singe ?
  • Et, comment cela fonctionne-t-il réellement ?

Nous avons déjà écrit sur une maison qui a été achetée sur la blockchain pour 175 000 dollars en Caroline du Sud.

La société à l’origine de cette vente par blockchain s’appelle Roofstock onChain – une plateforme Web3 qui vous permet d’acheter des propriétés en utilisant des NFT.

Voici comment cela fonctionne :

  • Ils créent une SARL pour chaque propriété.
  • La SARL devient propriétaire du bien (c’est-à-dire que la maison est immatriculée au nom de la SARL).
  • Un NFT associé à la SARL est frappé et crée un enregistrement de la propriété de la SARL sur la blockchain.
  • Lorsque vous possédez le NFT, vous possédez la SARL. Et la SARL possède la maison. Ce qui signifie que vous possédez la maison.
  • Les gens peuvent parcourir les NFT sur la place de marché et acheter les maisons en un clic, d’une manière légalement exécutoire.

Vous pouvez même voir la visite complète de la maison sur OpenSea ici.

Alors, pourquoi mettre l’immobilier sur la blockchain ?

Le marché de l’immobilier fonctionne déjà. S’agit-il d’un autre cas où un « bro de la crypto » essaie d’insérer la blockchain dans quelque chose qui n’en a pas besoin ?

Creusons un peu plus pour comprendre pourquoi la blockchain pourrait avoir du sens :

  • Il peut s’agir d’une solution de gestion de trésorerie pour les institutions Web3. Les organisations natives des crypto-monnaies peuvent enfin investir une partie de leurs avoirs en crypto-monnaies directement dans des actifs réels, et pas seulement dans de l’argent de Monopoly (on te regarde, SBF).
  • L’achat d’une maison par la voie traditionnelle est un peu chiant, mais la blockchain le rend beaucoup plus facile. (Comment, demandez-vous ? Nous allons y revenir dans une minute).
  • Elle peut donner aux investisseurs immobiliers un peu plus de flexibilité et un avantage concurrentiel beaucoup plus important.
  • Et, peut-être le meilleur de tous, vous pouvez utiliser la crypto pour acheter une maison en un clic (imaginez Amazon Prime, mais pour acheter des maisons).

Nous avons couvert le « pourquoi » du mélange de la blockchain avec l’immobilier, mais qu’en est-il du « comment » ?

Parlons des détails …

Blockchain et immobilier

Les institutions de crypto-monnaies peuvent-elles éviter de se faire REKT en révisant la façon dont elles gèrent leurs trésoreries ?

Nous savons que les échecs de la crypto sont dans l’esprit de tout le monde en ce moment, alors entrons rapidement dans le vif du sujet.

Comme, la chose qui rend l’immobilier on-chain si important.

Vous savez comment les sociétés de crypto ont explosé comme cette bouteille de Coca mélangée à des Mentos dans votre classe de science de 4ème ?

Nous parlons de FTX, Celsius,… vous savez, tous les noms connus comme le diable … ceux qui ont tout misé sur le noir et ont perdu.

Et pourtant, ces résultats tragiques menacent maintenant de contaminer beaucoup d’autres joueurs du Web3 qui sont des spectateurs innocents. Nous parlons ici des héros bâtisseurs de l’écosystème Web3, des DAO, des protocoles et même les sociétés de crypto-monnaie financées par des fonds de capital-risque qui maintiennent leurs trésors en crypto.

Pour eux, les trésoreries ne sont pas seulement un moyen amusant de jouer avec l’argent des autres – elles représentent en fait l’élément vital de l’organisation qui les fait fonctionner. Et cette année, ces trésoreries se sont évaporées plus vite que le pétillant d’un Coca.

Vous aimerez également lire :  Nombre crypto : l'état du monde crypto en 4 points

Et bien, que se serait-il passé si ces entreprises avaient conservé une partie de leur argent dans des actifs réels au lieu de leurs tokens crypto natifs ?

Imaginez où l’industrie de la crypto-monnaie serait ou POURRAIT être aujourd’hui si ces entreprises déployaient leur argent dans quelque chose comme l’immobilier. Un actif tangible, qui s’apprécie et qui peut rapporter de l’argent au lieu de l’argent du Monopoly.

Pensez-y, l’immobilier existe depuis toujours, et au fil du temps, il s’apprécie presque toujours. Et si nous parlons de gestion de trésorerie, la diversification est le nom du jeu.

Si vous parlez à la plupart des gestionnaires de patrimoine, ils vous diront de DIVERSIFIER votre portefeuille et d’investir dans des actions, des obligations et d’autres placements alternatifs (comme l’immobilier).

La diversification est la méthode de gestion de l’argent, messieurs dames !

Alors ne serait-il pas fou que les institutions cryptographiques NE gèrent PAS leur trésorerie de la même manière ? Ne serait-ce pas insensé ? Comme aussi fou que de perdre des milliards de dollars d’argent d’investisseurs, de faire imploser une industrie entière et d’entraîner tout le monde avec soi ?

L’immobilier n’est pas corrélé au marché de la crypto, il n’est pas forcément corrélé au marché boursier, il peut générer du rendement ET il peut s’apprécier dans le temps. Il est assez stable, surtout par rapport aux crypto-monnaies.

Et la stabilité a tendance à être sacrément attrayante (sauf peut-être pour certaines personnes, ou une femme, chez Alameda qui ne doit pas être nommée).

D’accord, vous pensez peut-être que l’immobilier pourrait avoir de la valeur pour les institutions Web3. Peut-être même que vous êtes convaincu de cette idée.

Mais si vous êtes une institution Web3, vous n’avez probablement pas le temps de vous occuper des locataires qui se plaignent que la douche est trop glissante quand l’eau coule. Et vous ne savez probablement pas qu’il existe des entreprises qui s’occupent de la partie administrative et ennuyeuse de la possession de biens locatifs dans le monde réel.

Affecter une partie de votre trésorerie en crypto-monnaies à l’immobilier peut sembler une bonne idée, mais vous pourriez vous dire : « Ce n’est pas mon truc, bébé ».

Jusqu’à présent, il n’était pas vraiment possible pour les institutions Web3 d’utiliser des actifs cryptographiques pour acheter des maisons, car c’était tout simplement trop de travail.

Mais comme l’a dit Bob Dylan, « The Times They Are A-Changin' ».

Imaginez un monde dans lequel les institutions Web3 pourraient littéralement remettre leur crypto et obtenir un portefeuille immobilier en échange.

Roofstock vit pour cela. Roofstock peut vous aider à construire votre portefeuille idéal de logements locatifs unifamiliaux, que vous souhaitiez acheter 5 logements ou 5 000. Ils l’ont fait pour certains des plus grands investisseurs immobiliers professionnels.

Il s’agit de trouver, d’acquérir et de gérer des dizaines de milliers de logements locatifs. Pourquoi les gens de Web3 ne pourraient-ils pas avoir accès aux mêmes opportunités d’investissement que les investisseurs milliardaires ?

Et écoutez ça, vous pouvez même obtenir votre argent de location en crypto. Clé en main, bébé.

Des entreprises comme Roofstock onChain vont-elles résoudre tous les problèmes de l’industrie de la crypto ? Pas du tout. Mais elles pourraient aider les gens et les institutions à trouver une maison plus sûre pour leur crypto.

En prévision du prochain cycle haussier de la crypto, le déploiement de capitaux dans l’immobilier pourrait bien être la pierre angulaire dont chaque institution de crypto a besoin pour sa gestion de trésorerie.

Le Web3 rend l’achat immobilier plus facile …

D’accord, d’accord … peut-être n’êtes-vous pas une institution cryptographique, mais un homme (ou une femme) ordinaire qui cherche à acheter une maison.

Si vous avez déjà acheté une maison, vous connaissez probablement tous les cerceaux et les obstacles (sauf si vous êtes un millénaire, auquel cas, laissez-nous vous expliquer le processus).

Tout d’abord, vous devez allé voir votre banque afin de déterminer quel montant vous pouvez emprunter au regard

Ensuite, vous rencontrerez un courtier en prêts bancaires. C’est à ce moment-là que vous transpirez dans vos vêtements pendant qu’il vérifie votre cote de crédit, vos comptes bancaires et votre situation professionnelle.

C’est à ce moment-là que vous pouvez vous attendre à être grillé pour le retard de paiement de votre prêt étudiant de 2014 (vous aviez besoin de provisions ce mois-là… ok ?) et à être regardé de travers pour avoir inscrit chauffeur de taxi, pigiste ou crypto-bro comme emploi actuel.

Vous aimerez également lire :  Taux d'intérêt en hausse, baisse des prix

Ils vérifieront votre crédit pour évaluer votre capacité d’endettement, puis à vous en sortir. Mais vous risquez d’obtenir de mauvaises notes si vous avez récemment fermé une ou deux cartes de crédit (votre voyage sans dette est vraiment en train de se retourner contre vous) ou si trop de courtiers ont consulté votre dossier de crédit pendant que vous cherchiez le meilleur taux.

Et si vous n’avez même pas d’antécédents de crédit (parce que Dave Ramsey l’a dit), vous n’avez peut-être pas de chance. Même si vous êtes riche en crypto, comme riche dans une boîte de nuit de Miami, mais que vous n’avez pas de monnaie fiduciaire (FIAT sur un compte), vous pourriez aussi bien être fauché aux yeux des banques.

Même si vous remplissez toutes les conditions avec brio, la banque peut toujours dire « vous n’êtes pas digne ». 

Il n’y a pas de théorème de Pythagore pour les prêts immobiliers. Chaque situation est différente. C’est pourquoi le taux de refus d’un prêt immobilier pour les emprunteurs noirs est 84 % plus élevé que pour les emprunteurs blancs. L’une des principales raisons de refus est l’absence de références vérifiables. Huh, ce mot vérifiable me semble familier. Et si nous avions un système qui pourrait … ok, laissez tomber.

Mais disons que vous avez réussi à passer le processus d’approbation de l’hypothèque.

Ensuite, vous devez trouver un agent immobilier. Ce qui ne devrait pas être trop difficile puisqu’ils sont probablement déjà dans vos contacts pour vous demander de prendre un café et de « chatter ». Cela peut ou non déclencher votre anxiété sociale et vous laisser vous demander : « Est-ce qu’ils essaient d’apprendre à me connaître ou d’obtenir un chèque de commission ? ».

L’agent immobilier vous aide à « trouver » votre logement qui vous convient le mieux (même si vous avez consacré votre pause déjeuner à faire défiler LeBonCoin au cours des 6 derniers mois) afin de réaliser une offre d’achat. Si elle est acceptée par le vendeur, le logement vous est ensuite réservé le temps de monter le dossier.

Blockchain et immobilier

Une fois que vous avez signé la promesse de vente, l’enfer de la paperasse commence. Vous avez besoin de documents pour :

  • le contrat de réservation
  • tous vos documents d’état civil
  • les déclarations du vendeur
  • étudier les diagnostiques et les PV d’AG
  • mettre en place votre assurance
  • monter votre dossier bancaire (prouver votre solvabilité, vos autres crédits, vos recettes et dépenses)
  • mettre en place une caution bancaire ou une hypothèque pour votre crédit
  • etc.

L’ensemble du processus peut prendre entre 30 et 90 jours.

Ne nous attardons pas sur ce point. L’achat d’un logement par la voie traditionnelle est une véritable corvée.

Par contre, acheter un bien immobilier en ligne…. pas tant que ça.

Tout se passe en un seul clic.

Cliquez sur un bouton pour afficher les détails de la propriété et examiner tous les documents de diligence raisonnable, du rapport d’inspection aux photos détaillées de la propriété en passant par l’assurance titre, etc.

Cliquez sur un bouton pour acheter votre prochaine propriété.

Cliquez sur un bouton pour vérifier votre identité et examiner les documents de la transaction.

Cliquez sur un bouton pour signer légalement les transactions, comme DocuSign, mais avec des portefeuilles.

Alors, écoutez bien, signer tous les documents que nous avons énumérés ci-dessus dans un processus de règlement traditionnel qui implique d’innombrables personnes et prend des heures…

Roofstock onChain ne « fait » pas de paperasse physique. Ils n’utilisent pas non plus DocuSign (le programme qui vous permet de signer des documents immobiliers en ligne… millennials….).

Les documents existent toujours pour les maisons Web3, mais le processus est différent. Au lieu du processus traditionnel de règlement et de signature, lorsque vous « signez » la transaction en utilisant votre portefeuille cryptographique, vous signez en fait les documents juridiques applicables en un seul clic.

Et si vous détestez les gens autant que la paperasse, vous allez vraiment adorer ça.

Si vous achetez des biens immobiliers sur la chaîne, vous pouvez vous débarrasser de beaucoup d’intermédiaires. Et si vous vous débarrassez d’eux, vous vous débarrassez aussi de leurs frais et de leurs coûts de transaction, qui peuvent facilement représenter 6 à 8 % du prix de la maison (ce qui n’est pas négligeable).

Seul l’avenir nous dira si le marché immobilier va passer le cap de la DeFi ! Donnez votre avis en commentaire.

Pour en savoir plus sur la DeFi, vous pouvez lire cet article : Comprendre la DeFi ou Decentralized Finance

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo dark arrow cryptomonnaies

Télécharger le livre GRATUIT

"Comment transformer 1 000 € en 10 000 €"