bull ou bear market
Trading

Bull ou Bear Market : tout ce que vous devez savoir sur le sujet !

Les investisseurs le savent, une stratégie d’investissement qui marche doit tenir compte des tendances du marché boursier. Dès lors, on entend souvent parler de bull ou bear market. Il s’agit de deux jargons de Wall Street utilisés par les analystes pour décrire l’état des marchés boursiers à un moment donné. Pour les novices, ces termes peuvent toutefois dérouter. Alors, de quoi s’agit-il exactement et surtout comment adapter au mieux votre stratégie d’investissement en fonction des mouvements du marché ? Découvrez dans ce dossier tout ce que vous devez savoir sur le marché bull ou bear. 

A bull and a bear fighting vector

Qu’est-ce qu’un bull market ?

Un bull market que l’on appelle également un marché avec une dynamique haussière se définit comme un marché où les experts en analyse boursière pronostiquent de très belles performances. Ce type de marché se caractérise par :

  • L’optimisme, la confiance des investisseurs
  • Des rendements plus élevés
  • Des transactions boursières et des cours de bourse élevés.

Par ailleurs, comme les cours des titres dans un bull market croissent de manière agressive avec le temps et que les conditions sont très favorables, on encourage souvent les traders bullish à acheter ou à ouvrir des positions longues durant cette période. Ceci afin de générer du profit. Dans les faits, on ne peut parler de bull que si la valeur du marché est augmentée d’au moins 20 %.

Bon à savoir

Les bull markets laisse souvent présager la reprise d’une économie forte, avec une hausse considérable des pouvoirs d’achats. Mais aussi, des bénéfices enregistrés par les entreprises et une baisse importante du taux de chômage. Dans cette situation, les investisseurs ont tendance à provoquer de manière inconsciente la hausse des marchés boursiers. Ce fait que le prix des valeurs mobilières commence à croître bien avant que le PIB ne commence à augmenter.

Bear Market : Quésaco ?

Signe avant-coureur d’un ralentissement de l’économie voire d’une récession économique, le bear Market par opposition au bull market désigne un marché avec une tendance baissière qui se dessine très clairement. À l’image d’un ours qui attaque sa proie par le bas d’un coup de patte, dans ce type de marché, les prix chutent de manière constante. Ce type de marché se caractérise ainsi par :

  • Le pessimisme des investisseurs,
  • Le Krach boursier
  • L’échec de reprise des marchés
  • La tendance à la hausse de la valeur des actions défensives
  • Une position courte
  • Des rendements faibles
  • Une hausse des taux d’intérêt.
Vous aimerez également lire :  Le swing trading ou trading à court terme

Dans les faits, comme les traders bearish ou baissiers en français sont convaincus que le marché va subir une perte de valeur, ils vont tenter de tirer profit des baisses. Notamment en vendant à découvert sur le marché. On parle de bear market lorsque la valeur d’un marché baisse de 20 % ou plus pendant une longue période.

Quelle est la différence entre le bull ou le bear market ?

Comme vous l’aurez sans doute compris, un bull market et le bear market sont des marchés très différents. Tout d’abord, le marché est considéré comme un bull market lorsqu’il y a une impulsion haussière de la performance globale des marchés financiers. Tandis que le bear market est celui d’un marché dont la performance subit un déclin important.

Ensuite, contrairement à un marché avec un élan haussier où les traders sont très optimistes et prennent une position d’acheteur pour réaliser des profits lorsque les prix sont supérieurs au prix convenu, dans un bear market, l’investisseur a une vision très pessimiste de l’avenir et préfèrent vendre leur titre en prévision de la baisse des prix en deçà du prix convenu.

Autre différence : sur un marché à tendance haussière, le cours boursier est élevé. Alors que sur un marché baissier, le cours des bourses affiche un mouvement baissier considérable. Résultat : le négoce d’action est relativement faible dans un bear market et comparativement élevé dans le bull market.

Enfin, les indicateurs du marché dans un bull market sont relativement solides contrairement à ceux d’un bear market.

Comment bien réagir face à un marché haussier ou baissier ?

Tout comme il existe des différences notables entre le marché avec des tendances haussières et un marché avec un cycle baissier, la manière dont vous allez investir varie également selon qu’il s’agisse d’un marché haussier ou baissier. Entre autres, si vous n’avez pas peur de prendre des risques, vous pouvez profiter au maximum du bull market en adoptant le Buy and Hold ou le swing trading. La première consiste à acheter un titre le plus tôt possible et le vendre lorsque les prix atteignent leurs sommets. Dans sa version agressive, cette stratégie consiste à élargir ses positions dans un titre donné. Ceci tant que le prix continue d’augmenter. La deuxième, le swing trading consiste à acheter un titre avant que celui-ci n’effectue un mouvement haussier et à le vendre lors d’une correction de ce produit.

Par ailleurs, lorsque le marché est en bear, la première chose à faire, c’est de ne surtout pas céder à la panique générale malgré le ralentissement du marché. Surtout, il faut éviter de suivre les mouvements de masses même lorsque les prix baissent.. De fait, vous avez toujours la possibilité de réaliser des gains ou simplement protéger vos avoirs grâce à l’une des méthodes suivantes :

  • Vendre à découvert traditionnel ou via des produits dérivés
  • Négocier des ETF shorts (ETF court-terme) des ETF inversés ou des valeurs refuges
  • Diversifier son portefeuille avec des actions défensives à long terme
  • Négocier des devises
  • Opter pour des actions bénéficiant d’un rendement élevé de dividende
  • Investir dans des actions à revenu fixe
  • Trader en forex
  • Trader les options en achetant des options put ou en vendant des options d’achat couvertes
  • Acheter des creux
Vous aimerez également lire :  Zoom sur les différentes étapes de la Altseason

Dans tous les cas, la meilleure stratégie consiste à acheter des actions quand le marché est bear, autrement dit lorsque le cours de l’action est bas. Ensuite, vous pouvez revendre les titres lorsque vous avez la possibilité de réaliser des rendements plus élevés. C’est-à-dire lorsque le marché se mue en bull market.

Bon à savoir

Bien qu’il soit souvent difficile de prédire le moment du creux et du sommet par une simple analyse fondamentale, une analyse technique ou une analyse chartiste, vous pouvez également utiliser une stratégie de stock picking pour analyser l’évolution du marché.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo dark arrow cryptomonnaies

Télécharger le livre GRATUIT

"Comment transformer 1 000 € en 10 000 €"